Peut-on diriger une association et être rémunéré par cette même association ?

Dans le monde actuel du travail, il existe plusieurs secteurs d’activités et plusieurs postes qui sont soumis sous plusieurs conditions afin que l’organisme ou l’entreprise qu’ils englobent puissent fonctionner correctement. Les dirigeants ainsi que les créateurs des associations ou de quelques entreprises occupent une place primordiale et non négligeable au sein de ces derniers, il existe alors plusieurs conditions afin qu’ils puissent tirer profit correctement de leur fonction.

La rémunération d’un dirigeant d’une association

Un dirigeant d’une association peut effectivement recevoir des rémunérations en espèce ou en nature de la part de cette même association. Malgré son titre de président d’une association, il bénéficie des mêmes droits que chaque salarié dans la branche hiérarchique de cette organisation, c’est-à-dire qu’il a la possibilité de recevoir des revenus salariaux ou encore des parts sur les bénéfices ainsi que le chiffre d’ affaires de l’association qu’il dirige. Le système de rémunération d’un dirigeant par son association est tout à fait faisable, par contre, il est important de suivre quelques conditions afin de pouvoir recevoir un paiement tout à fait légal aux yeux de la loi et aussi pour éviter les risques fiscaux.

Les conditions pour une rémunération légale

Pour éviter les risques fiscaux ainsi que les problèmes lors de la rémunération d’un dirigeant, il faut savoir suivre quelques procédures de base. Avant tout, le statut de l’association que vous dirigez ne doit pas interdire toute rémunération des présidents ou dirigeants. Par la suite, les membres spécialisés et décideurs doivent fixer le tarif ainsi que les conditions de cette rémunération, la rémunération que vous recevez en tant que président d’une association doit alors respecter les critères fiscaux afin d’éviter les conséquences défavorables. En respectant ces conditions, vous pouvez recevoir des rémunérations en fonction du poste ou de la branche que vous occupez dans votre organisation.

Y a-t-il un plafond de rémunération pour les dirigeants ?

Selon la loi fiscale, il existe un plafond bien défini pour les dirigeants d’une association, il est important de ne pas dépasser ce plafond afin d’éviter les lourdes conséquences en cas de non-respect de cette loi. La loi fiscale s’applique aux associations que vous dirigez ainsi qu’à vous par rapport à votre domaine d’activité. Elle est alors exercée en tenant compte de l’expertise de votre organisation en valorisant ses années d’expérience. La rémunération du président d’une association peut alors s’accroître et augmenter en fonction de l’ancienneté de son organisation ainsi que son statut.