Qu’est ce qu’un syndicat et comment s’organise-t-il ?

Les syndicats ont une certaine liberté en ce qui concerne leurs organisations internes. Ainsi, vous pourriez voir des différences significatives dans l’organisation et la gestion de deux syndicats déférents. Comment définir exactement un syndicat ? Quels sont ses moyens d’action ? Comment s’organise-t-il ?

Qu’est-ce qu’un syndicat ?

Un syndicat est une association de personnes qui se regroupent dans le but de défendre des intérêts économiques et professionnels communs. Ce sont des personnes ayant des métiers similaires, exerçant la même profession. L’objectif est l’étude et la défense des droits et des intérêts matériels des adhérents. Il a la capacité de porter les affaires en justice. Contrairement à une idée reçue, la définition syndicat n’exclue pas les dirigeants d’entreprises. Il existe deux types de syndicat : les syndicats d’employeurs et des syndicats de salariés. Ce sont ces deux types de syndicats, représentés par des membres élus, qui négocient pour défendre les intérêts de leurs adhérents.

Les moyens d’action des syndicats

Les syndicats ont une liberté d’action assez large. Au sein de l’entreprise, il dispose d’un bureau appelé « local syndicat » pour les réunions, l’affichage des documents et des divers communiqués. Les syndicats ont la possibilité de négocier avec l’État ou les patrons pour défendre les droits et les intérêts de leurs membres. C’est leur force. Leurs armes ultimes sont les actions de protestations : pétitions, manifestations, grèves, … En ce qui concerne le financement, un syndicat est financé par les cotisations versées par les adhérents. Ces cotisations constituent 30% à 60% du financement total. Le reste provient des taxes et subventions de l’État.

Comment est organisé hiérarchiquement un syndicat ?

Il y a une hiérarchie qui leur permet d’être bien structuré. On peut voir cette hiérarchie comme étant divisée en quatre niveau. Premièrement, le niveau des entreprises représente la cellule de base des syndicats. Puis, il y a le niveau local (village, arrondissement, ville) qui regroupe les instances UL (Union Local), les UD (Union Départementale) et les comités régionaux au niveau régional. Deuxièmement, il y a le niveau national, appelé souvent « confédération ». C’est là que se réunissent les organes délibérant définissant les grandes lignes directives des syndicats. Les unions nationales sont subdivisées en plusieurs branches professionnelles représentées chacune par une fédération. Troisièmement, au-dessus de l’union nationale, il y a le niveau européen où un syndicat est affilié à la CES (Confédération Européenne des Syndicats). Le niveau le plus haut est le niveau international. Là, un syndicat est affilié à la CSI (Confédération Syndicale Internationale). Des élections ont lieu au sein des instances pour désigner les représentants.